Nos conseils pour faire du vélo à Paris lorsqu’on est débutant

Comme vous avez surement dû le remarquer, la ville de Paris met tout en œuvre pour développer le vélo et le rendre accessible à tous. Et cela fonctionne ! En effet, de plus en plus de personnes utilisent leurs vélos pour de courts ou longs trajets, pour aller au travail ou simplement visiter la ville.

Cependant, malgré tous les efforts mis en œuvre, beaucoup de personnes ont malheureusement encore peur de pédaler dans notre capitale. Et cela se comprend. Pourtant, pédaler dans Paris n’est pas si difficile du moment que l’on suit quelques règles. Et cela devient de plus en plus facile avec de la pratique !

Chez Holland Bikes, nous sommes quasiment tous des vélotafeurs. Nous avons listé ici quelques conseils utiles pour que vous puissiez débuter votre pratique du vélo dans Paris dans les meilleures conditions. Nous espérons qu’à la fin de votre lecture, vous serez prêt à rouler dans notre si jolie ville.

 

Les principales choses à savoir selon nous :

1. Être conscient des risques à vélo

Avant de débuter votre parcours à Paris, vous devez prendre conscience des possibles risques à vélo. Cela vous aidera à les éviter et assurer un trajet en toute tranquillité. Il faut donc être toujours très attentif et faire attention aux éléments prévisibles/imprévisibles suivants

  • Aux obstacles, nids de poule, rebords de trottoirs : Vous éviterez tout incident mais aussi tout dommage sur votre vélo.

  • Aux rails des tramways : Les voies de tramways sont tentantes car il y a peu de circulation. Toutefois, les fins rails du tramway peuvent être un véritable danger et causer des chutes.

  • Aux portières de voitures garées : Les automobilistes en général ne font pas très attention lorsqu’ils ouvrent la portière de leur véhicule. Cela est d’autant plus vrai à Paris. Un petit coup d’œil dans leur rétroviseur peut toujours aider à voir si quelqu’un est au volant !  

  • Aux voitures qui s’arrêtent sans prévenir : Les nombreux taxis, VTC et camions de livraison qui circulent dans Paris peuvent s’arrêter à tout moment. Il est préférable de garder une distance !

  •  Aux réactions des autres : Les piétons sur les pistes cyclables ou traversant les voies à n’importe quel moment, les trottinettes électriques allant à toute vitesse, les bus ne vous voyant pas arriver. Anticipez leurs réactions et n’hésitez pas à faire entendre votre sonnette. Les ding dongs sont plus jolis à écouter que les klaxons !

  • Aux lignes blanches : En période de pluie ou de gel, les bandes blanches peuvent vous faire déraper si vous freinez dessus trop brusquement.

 

2. Apprendre les bons gestes

Pédaler dans Paris demande comme dans toutes les grandes villes demande de connaître quelques bases fondamentales. Notamment, il faut apprendre à :

  • Rouler avec une seule main sur le guidon : Il faut toujours indiquer vos changements de direction avec votre bras-clignotant.

  • Rouler sur la droite : Les cyclistes doivent rester tout à droite (sauf si la signalisation en indique autrement). Toutefois, ne restez pas trop proche des voitures garées, du trottoir ou des caniveaux, surtout lorsqu’il pleut. En effet, des objets de toutes sortes peuvent être emmener avec les flots. Résultat : un risque de crevaison !

  • Savoir regarder derrière soi et des deux côtés (gauche/droite) : Comme pour les piétons, vérifier chaque côté ainsi que derrière avant de tourner. En tant que cycliste, il est impératif de savoir tourner la tête. Si vous vous sentez inconfortable, vous pouvez ajouter un rétroviseur au guidon de votre vélo, cela sera d’une grande aide.

  • Freiner d’urgence et/ou éviter le danger : Le freinage d’urgence ou effectuer une manœuvre pour éviter un danger sont des réflexes nécessaires pour assurer votre propre sécurité et celles des personnes autour de vous. (N’hésitez pas à lire notre article sur le sujet : adopter les bons réflexes)

  • Anticiper le comportement des autres : Être attentif aux mouvements autour de vous est primordial pour votre sécurité.

  •  Entretenir son vélo : C’est un point fondamental pour ne pas avoir de mésaventure. Comme tout véhicule, un vélo nécessite un entretien et des révisions réguliers. Il faut vérifier fréquemment toutes les pièces élémentaires : freins, pneus, chambres à air, chaîne, vitesses, lumières. Par exemple, vos pneus doivent constamment avoir une pression située entre 3.5 et 5 bars. Pensez à regonfler vos pneus toutes les trois-quatre semaines. Si vos freins paraissent usés, n’attendez pas avant d’aller chez votre réparateur !


    3.  Adopter une bonne conduite :

Les personnes à vélo comme les propriétaires de tout autre véhicule doivent suivre les règles. Même si le vélo donne une plus grande sensation de liberté dans la mobilité, il ne faut négliger les bonnes attitudes, surtout dans des grandes villes comme Paris.

  •  Respecter le code de la route : Et oui, le code la route s’applique également aux vélos. Ne l’oubliez pas !

  •  Rouler sur votre droite en gardant une distance avec les voitures garées. Des automobilistes peuvent ouvrir leurs portières sans regarder.

  • Rouler loin des bus et ne pas les dépasser par la droite pour que le conducteur puisse vous voir arriver.

  • Connaître son trajet un minimum et emprunter les pistes cyclables au maximum : Avant votre trajet, n’hésitez pas à définir votre itinéraire. De nombreux sites et applications existent (google maps, geovelo etc.) Ils vous orienteront automatiquement vers les voies cyclables. Ces voies sont aménagées afin d’assurer un confort et une sécurité aux cyclistes. Pour débuter, privilégiez toujours le parcours avec le plus de pistes cyclables : le trajet sera peut-être plus long que par la route mais vous serez en sécurité.

  • Ne pas rouler sur les trottoirs : Les trottoirs sont exclusivement dédiés aux piétons. Vous risquerez une amende de 135€.

  • Ne pas rouler avec des écouteurs : Pédaler avec de la musique dans vos oreilles est très tentant. Mais cela peut s’avérer dangereux pour votre sécurité et celles des autres. De plus, vous risquez là aussi une amende de 135€.

  • Bien équipé votre vélo et vous-même (être vu, voir et être entendu) : il est important d’accessoiriser correctement votre vélo avec une sonnette, des feux adéquates. Mais aussi équipez-vous, par exemple, d’un casque, de vêtements avec des bandes réfléchissantes. Plus vite remarqué = moins de danger !

 

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu