6 Astuces clés pour continuer le vélo en hiver

le_monde-logo: Nous sommes très heureux d’avoir eu la visite de Mr Oliver Razemon suite à notre article. Ce dernier ayant lui même réecrit ses 10 conseils pour faire du vélo en hiver.
(Cliquez ici pour lire l’article)

Roulez en vélo l’hiver est de plus en plus populaire. En vous équipant adéquatement, en suivant les conseils de base et en faisant preuve de bon sens et de prudence, vous réaliserez qu’il n’y a pas de raison de vous priver du plaisir de rouler toute l’année. Pour toujours plus de conseils, n’hésitez pas à vous rendre dans l’une de nos boutiques.

1/ Prenez soin de votre vélo

Quand les températures baissent, votre matériel souffre : Gardez à portée de main du liquide pour dégivrer les serrures, au cas où votre cadenas ou antivol vélo gèlerait. Bien lubrifier ce dernier permettra d’éviter les mauvaises surprises.

lubrifiant velo

Lubrifiez régulièrement et généreusement tous les composants de votre vélo afin d’améliorer la performance et réduire les risques de gel et de corrosion. Si vous laissez votre vélo à l’extérieur, assurez-vous que votre transmission (pédalier, chaîne, dérailleur) ainsi que votre selle en cuir ne soient pas couverte de neige ou de glace entre les périodes d’utilisation.

Astuce : Recouvrez votre vélo d’une bâche/housse lorsque vous ne l’utilisez pas.
Enfin, soyez à l’écoute de votre vélo : par très grand froid, les moyeux, le pédalier et le jeu de direction peuvent s’endommager et le système de freinage peut geler.

Astuce : Inspectez votre vélo avant chaque utilisation par des petits tests de freinage etc… et soyez vigilants en tout temps.

2/ Améliorez votre visibilité active et passive

Contrôlez ou équipez votre vélo d’un système d’éclairage vélo actif, phare blanc à l’avant et feu rouge à l’arrière. En effet, l’hiver rime souvent avec des conditions de visibilité bien moins bonnes que celles durant le reste de l’année.

eclairage velo lezyne laser

Astuce : Complétez cet équipement de sécurité par un système passif type bande ou gilet réfléchissants pour être encore mieux vu des automobilistes. Lorsque vous choisissez vos sacoches de vélo et vetêments de pluie, privilégiez ceux qui ont des bandes réfléchissantes. C’est un réel plus pour votre sécurité.
A lire : Notre article 5 critères pour choisir l’éclairage de son vélo

3/ Équipez-vous bien pour rester au chaud et au sec

Par grands froids de bons accessoires permettent une bonne protection des mains et de la tête, souvent les premiers organes victimes du froid. Il est important de protéger le front et les oreilles grâce à l’aide d’un bonnet, si possible spécial pour cycliste et compatible avec casque. La marque de casque Bern propose par exemple des kits hiver compatibles avec ses modèles de casques.


Ne négligez pas vos mains. Elles sont très exposées au vent et doivent être de préférence recouvertes de plusieurs épaisseurs. De nombreuses paires de gants sont spécialement conçues pour faire la pratique du cyclisme en hiver.
Dans l’ensemble privilégiez les vêtements respirant qui ont une grande capacité de séchage et d’aération tout en maintenant un haut niveau d’isolation thermique et d’étanchéité.
Et n’oubliez pas de protéger vos yeux du vent et du froid avec une paire de lunette à lentille photocromatique (cromotec) qui se teinte en fonction de la luminosité, ou à lentille orange qui a un effet stimulant et améliorant au niveau du contraste.

4/ Protégez-vous des éclaboussures 

L’hiver, vous risquez de vous salir à cause de la route mouillée. Pensez à munir votre vélo de garde-boue et de pare-manteaux (pare jupes) : vos vêtements vous remercieront à chaque sortie.

Astuce : Vous pouvez également opter pour des vêtements pluie vélo spécialement conçus pour rouler en temps de pluie à vélo. Par exemple, les ponchos imperméables, les pantalons de pluie et les sur-chaussures vous seront très utiles.
A lire : Notre article 6 techniques faciles pour continuer le vélo sous la pluie

5/ Adoptez une conduite prudente, et vérifiez la pression de vos pneus

Lorsque la chaussée est glissante, il est important d’adapter sa conduite. Anticipez toute manœuvre d’urgence. En cas de neige, essayez de rouler plus lentement. Quant au freinage, privilégiez le freinage arrière qui est plus sécurisé. Les pistes cyclables et le côté droit de la route où se déplacent généralement les cyclistes sont malheureusement souvent encombrés de neige ou de feuilles mortes dégagées du milieu de la chaussée. Il est donc déconseillé d’utiliser ces pistes. Dans ce cas, il est plus simple de rouler sur les endroits dégagés de la route même si cela risque de vous rapprocher un peu des voitures.

Ecarteur danger velo

Astuce: Utilisez un « écarteur de danger ». Il maintiendra les automobilistes à bonne distance lors des dépassements.

Aussi, maintenez une pression correcte sur vos pneumatiques. Si vous devez rouler sur de la neige baissez la pression afin d’augmenter la surface de contact (sans descendre en dessous du minima préconisé par le constructeur et indiqué sur le flanc du pneu. Certaines pompes de vélo contiennent des baromètres pour obtenir directement la pression du pneu).
Vous pouvez également vous équipez de pneus cloutés. Ils sont bruyants sur chaussée sèche et reste onéreux mais offrent une adhérence bien supérieure sur la glace et la neige.

6/ Si vous avez un vélo électrique, rechargez vos batteries régulièrement :

Faire du vélo en hiver ne séduit pas tout le monde. Si vous n’utilisez pas votre vélo à assistance électrique durant l’hiver pensez impérativement à recharger votre batterie. Effectuez l’opération au moins 1 fois par mois, même si l’unité de commande vous indique un niveau de charge suffisant. En effet après un certain temps, chaque batterie se décharge. C’est ce que l’on appelle le ‘déchargement automatique’. Si cette batterie se décharge trop, elle peut être affectée d’un déchargement profond. Ce qui peut entraîner des dommages irréversibles.
Prenez note qu’en cas de température très basse ou négative vous perdrez en autonomie, ce qui est normal. Pensez à recharger votre batterie régulièrement.

Astuce : Si vous en avez la possibilité, après chaque utilisation maintenez la batterie dans un endroit tempéré et aéré.
A lire : Notre article 8 conseils pour entretenir son vélo électrique

Alors … en selle !

velo-en-hiver

Laisser un commentaire

Fermer le menu