Holland Bikes Holland Bikes

le mag

Page d'accueil | Conseils & Astuces | 5 choses à savoir pour bien s’assurer à vélo !

5 choses à savoir pour bien s’assurer à vélo !

5 choses à savoir pour bien s’assurer à vélo !

Tout ce qu'il faut savoir pour rouler en toute confiance

Rouler à vélo c’est chouette pour éviter les bouchons, prendre l’air en sortant du boulot, et faire du sport régulièrement, mais pour rouler en toute tranquillité, c’est encore mieux d’être bien assuré. Alors voici un petit rappel des quelques démarches à suivre pour être bien protégé juridiquement.

Nous avons répertorié pour vous les différentes situations auxquelles vous pouvez faire face en cas d’accident, et quelles sont les modalités d’assurance pour chacune d’elles :

1/ Si j’ai un accident avec un véhicule motorisé

Dommages corporels

C’est la loi Badinter qui fixe le cadre d’indemnisation pour les dommages corporels lors des accidents. Dans de multiples cas, c’est l’assurance du véhicule avec lequel vous avez eu l’accident qui prend en compte les dommages. Une exception toutefois : si vous avez fait une faute inexcusable. Mais quel type de faute peut-on donc qualifier d’inexcusable ? « Une faute volontaire d’une exceptionnelle gravité, exposant sans raison valable son auteur à un danger dont il aurait dû avoir conscience », dixit la Fédération française des Sociétés d’Assurance.

A savoir : si vous êtes âgé de moins de 16 ans, de plus de 70 ans ou titulaires au moment de l’accident d’un titre d’invalidité à au moins 80%, on ne peut pas vous imputer une « faute inexcusable ».

loi-badinter-velo

Dommages matériels

Dans le cas où vous n’avez pas commis de fautes de circulation, l’assurance du conducteur avec qui vous avez eu votre accident devra également indemniser vos dégâts matériels.

Dans le cas contraire, c’est votre assurance qui fonctionne. Vous devez donc vous référer à votre assurance multi-risque habitation qui prévoit une partie pour vos déplacements à vélo.

2/ Si j’ai un accident seul (chute de vélo par exemple)

velo-assuance

Dommages corporels

Dans ce cas c’est votre Sécurité sociale et votre complémentaire santé qui prennent en charge vos soins : frais d’hospitalisation et remboursement des interventions médicales. Pour un accident d’importance mineure, la sécurité sociale et la complémentaire suffisent à couvrir l’intégralité des frais médicaux engendrés.

Mais attention :

Si l’accident est de plus grande gravité, et qu’il occasionne des séquelles, alors il faut avoir souscrit à d’autres contrats qui sont les assurances personnelles de type Individuelle accident : le contrat GAV par exemple (Garanties des Accidents de la Vie) peut prévoir de plus grandes compensations, notamment des indemnités quotidiennes en cas d’invalidité ou incapacité et un capital en cas de décès. Si c’est votre enfant qui est concerné, son assurance scolaire peut également prévoir ce type de garantie.

assurance

Dommages matériels

En ce qui concerne votre vélo, s’il est abimé/cassé lors d’un accident, vous ne serez remboursé que si vous avez souscrit une assurance spécifique. Holland Bikes vous offre une assurance gratuite la première année (et prolongeable jusqu’à 4 ans), qui fonctionne en cas de vol mais également en cas d’accident.

3/ Si j’ai un accident avec un autre cycliste ou un piéton

Dans ce cas, c’est leur assurance civile qui indemnisera les frais si vous êtes blessé. Certaines assurances Individuelles Accident peuvent également compléter les remboursements de frais selon les options auxquelles vous avez souscrit.

assurance-gav

4/ Si je suis reconnu responsable de l’accident

Dans ce cas, c’est votre assurance responsabilité civile (incluse dans votre contrat multi risque habitation) qui vous indemnisera si vous avez des frais médicaux.

5/ Et si mon vélo est volé ?

Les questions à se poser dans ce cas sont les suivantes :

Le vélo était-il au sein des locaux assurés par votre assurance habitation (à savoir votre maison, ou votre cave par exemple) et est ce que l’assurance habitation couvre bien le vélo pour tous les types de vol ?
Les locaux en question étaient-ils bien protégés ?

Si les réponses de ces 2 questions sont affirmatives, alors votre vélo sera assuré par votre assurance multirisque habitation.

Si vous accrochez votre vélo hors des locaux assurés, vous pouvez :

– Prendre une option complémentaire sur votre assurance habitation multirisque (du type Voyage, Loisirs etc.)
– Prendre un contrat d’assurance pour couvrir la casse et le vol du vélo : chez Holland Bikes cette assurance est gratuite les 6 premiers mois et extensible en option les 3 années suivantes.

assurance-vol-velo-holland-bikes

Par contre, il faut savoir que la plupart des assurances vol/casse pour votre vélo ont des exigences par rapport à votre système d’antivol et au moment du vol. Dans la majorité des cas, il faut que votre vélo soit fixé par le cadre et la roue arrière à un point fixe. Parfois il faut également qu’il n’ait pas été volé la nuit etc… N’hésitez pas à bien vous renseigner en magasin et à y découvrir les différents systèmes d’antivols fonctionnant avec l’assurance.

Cette fois, vous devriez être parés pour vous assurer comme il se doit. A vous maintenant de faire votre choix. Il suffit donc de prévoir ces différents cas pour rouler l’esprit tranquille !

Publié le par hollandbikes
0 commentaire
Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *